Soirée Artiste en résidence | Une idée de nature

Le 11 févirer 2021, dans le cadre de la saison culturelle 2020-2021 de l’UCLouvain intitulée « Le pouvoir du récit, l’imaginaire comme réponse », Diane Bernard, professeure à l’USL-Bruxelles et membre de Fem&Law, a participé à une rencontre autour du thème de la violence et de la domination dans l’oeuvre d’Ovide et au-delà.

« Dans l’oeuvre d’Ovide règne un imaginaire que l’on pourrait facilement qualifier de « féminin ». Une vision du monde où la nature, en mouvement permanent, apparaît tout à la fois comme la source luxuriante dont on tirerait des fruits – et la menace, le danger. Si la nature chez Ovide est femme, elle subit le sort réservé (non seulement dans la culture occidentale) à tout ce qui est décrété « féminin » : elle est entravée, domptée, mise en ordre. Mais aussi, très souvent : exploitée, violée, détruite. Quel imaginaire nous permettrait de saisir les métamorphoses du vivant en dehors d’une polarité binaire ? En fin de compte, est-il possible de repenser la relation de l’humain à la nature en faisant l’impasse des questions de genre ? »

Plus d’informations ici.

Une rediffusion du débat est accessible ici.

 

Conférence avec l’UAE

Le jeudi 4 février 2021, Estelle Didi et Emma Delwiche, Avocates et membres de Fem&Law ont répondu à l’invitation de Thomas Gillet, Président de l’Union des Anciens Etudiants de l’ULB,  afin de participer à une conférence sur les enjeux du Code des Droits des femmes.

Cette conférence est visionable ici

Notre Code est toujours consultable sur notre site ici ou en version papier aux éditions Larcier.