Une membre de Fem&L.A.W. soutient sa thèse

Sarah Ganty a soutenu sa thèse en sciences juridiques, ce 7 février 2019, à l’ULB.

Sous le titre « Intégration choisie. Droit européen de l’intégration des non-nationaux.ales : typologies et analyses critiques », cette recherche a été louée pour sa qualité et inclut une dimension de genre – laquelle en appelle à de multiples prolongements, ce dont nous nous réjouissons.

Félicitations à la Dr. Ganty et bonne route à elle pour ses recherches!

 

La première employée de Fem&L.A.W.!

Le 4 février, Chloé Harmel a commencé à travailler à un « Code de droits des femmes », projet porté par Fem&L.A.W. et subsidié par la Plateforme AlterEgales de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle travaillera à mi-temps dans nos locaux de la Maison Amazone, pendant 9 mois.

Il s’agit de concevoir et de publier un document utile aux personnes travaillant ou s’intéressant aux droits des femmes. Entre technique juridique, outil stratégique et réflexion de fond, c’est là l’un des projets les plus ambitieux de l’association. Nous avons la chance qu’une juriste expérimentée et engagée comme Chloé s’y consacre, avec nous toutes. Brava, brava!

 

Fem&L.A.W. est citée à la Chambre

Fem&L.A.W. s’est mobilisée, à la fin de l’année 2018, contre un projet de loi qui, alors qu’il portait sur la reconnaissance des « enfants sans vie », négligeait les droits des femmes et même y portait atteinte. Nous avons rejoint d’autres associations dans ce combat, en particulier le CFFB.

Le projet a été adopté mais la réflexion que nous avons produite à son sujet (et qui devrait faire l’objet d’une publication prochaine) a nourri les débats de nos parlementaires, en séance plénière.

Notre veille législative se poursuit!

 

(L. Onckelinx, 13 décembre 2018 : « Fem&Law nous invite, comme le Conseil des Femmes, comme le CAL, comme tant d’autres professionnels du terrain à éviter cette pente glissante sur laquelle s’est installé ce gouvernement. Elle nous invite à respecter le droit des femmes, notamment quand il s’agit de la vie anténatale« )